mercredi 16 mai 2012

« Le bébé médicament », bébé du double espoir ou du double tri ?

.







Paris, Le 8 février 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 1er bébé médicament en France instrumentalisé pour servir une évolution législative eugéniste
Présenté abusivement comme une prouesse médicale, le bébé médicament n’est que le fruit d’une technique doublement eugénique, inutile et mensongère.

1)    Le bébé médicament : une technique doublement eugénique
Autorisé par la loi de bioéthique de 2004, à titre expérimental, le bébé-médicament nécessite un double tri d’embryons. D’abord, il faut éliminer les embryons porteurs de l’affection dont souffre le grand frère ou la grande sœur à soigner. Ensuite, dans le stock d’embryons sains, un 2ème tri est effectué qui permet de ne garder que des embryons compatibles pour la greffe envisagée. C'est-à-dire qu’on admet explicitement de supprimer des embryons sains qui n’ont pas la chance d’être compatibles pour une greffe. Il s’agit donc d’unedouble transgression. Pour obtenir un embryon qui corresponde au « cahier des charges » on a évalué qu’il faut trier et éliminer 100 embryons « non compatibles ».

2)    Le bébé médicament : une technique inutile
Il importe d’autant plus de refuser cette évolution que le développement des banques de sang de cordon fait du bébé médicament une technique inutile. Il est possible de rechercher parmi les greffons de sang de cordon celui qui permettra de traiter la pathologie considérée.
l faut savoir que la pénurie de stocks de sang de cordon aujourd’hui, entrainant un problème pour les greffes HLA-compatibles (il faut pour cela disposer d’échantillonnages variés), s’explique par l’absence de choix politiques clairvoyants au début des années 2000 relatifs à l’organisation de cette activité. Cette démission politique ne doit pas se renouveler en 2011.

3)    Le bébé médicament : une technique mensongère
La loi de 2004 avait limité l’usage de cette technique à une expérience de 5 ans. La pérennisation de cette technique repose sur un mensonge. La technique du bébé médicament aurait dû faire l’objet d’une expérimentation, puis d’une évaluation, avant d’être éventuellement reconduite ou arrêtée. Cela n’a pas été le cas puisque cette technique depuis 2004 n’a pas abouti (cf. le rapport du conseil d’Etat relatif à la révision de la loi de bioéthique, avril 2009). L’inscrire définitivement parmi les actes auxquels il pourrait être recouru est donc une malhonnêteté intellectuelle, un risque médical et une faiblesse sur le plan politique.
Enfin il faut rappeler qu’en 2004 cette technique, que la majorité de l’époque ne souhaitait pas, a été introduite par un amendent de l’opposition. On note qu’en 2011, c’est la même majorité, qui par un amendement du rapporteur du projet de loi (le député Jean Léonetti) valide aveuglément cette transgression.
Les choix politiques de 2011 s’inscriront-ils dans la continuité de ceux de 2004,eugénistes et fondés sur une manipulation médiatique, ou feront-ils preuve de lucidité et de courage pour privilégier des orientations solides médicalement et éthiques ?
Actualités de la Fondation Jérôme Lejeune pour le lancement de la révision de la loi de bioéthique
Publication d’un entretien entre Jacques Testart et Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune dans La Revue des 2 Mondes (février 2011) : « L’humanisme peut-il faire reculer l’eugénisme ? »

source: Fondation Lejeune

Plein écran: ici



Pour aller plus loin :


Traiter la trisomie 21 : L'ère des essais clinique (1er Mars 2012)
Dépistage précoce de la trisomie 21 (allianceVita -19 Dec 2011 ) 
L' UE doit cesser de financer la recherche sur l' Embryon (15 dec 2011) 
Trisomie : espoir de traitement  (21 Nov 2011) 
Bonne nouvelle pour l' Embryon ! - AFC ( 18 nov 2011) 
Pierre-Olivier Arduin - " -  L' embryon non brevetable" ( 18 nov 2011 ) 
Tugdual Derville - " l' embryon définit" ( 28 oct 2011 ) 
Xavier Mirabel - " Cour Européenne et embryon " ( 25 oct 2011 ) 
Arrêt de la Cour européenne de justice : définition de "l’embryon humain
                         Généthique.org ( 20 oct 2011 )
Débat Jean Leonetti - Jean-Marie Le Méné : la France est-elle devenue eugéniste ? 
Jean-Marie Le Méné : « Hors de question de passer impunément par-dessus le respect de la vie humaine »
Audition de Jean-Marie Le Méné devant la
                    mission parlementaire sur la révision de la loi de bioéthique 
Interventions de Jean-Marie Le Méné dans Libertépolitique.com
Bioethique – Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune: 
                      "La loi transgresse plus et protège moins"
Des progrès majeurs dans le traitement de la Trisomie 21 (7Avril 2011)




Autres articles du blog sur le sujet:


Pour que l’eugénisme ne devienne pas un droit de l’homme
« Le bébé médicament », bébé du double espoir ou du double tri ?
Le diagnostic prénatal engendre-t-il une nouvelle forme d'eugénisme ?
L’eugénisme n’est pas un droit de l’homme (Fondation Lejeune)
Handicap: l'accueil des plus fragiles dans sa dimension politique
                  VIDEO avec Henri Faivre, Vice-président de l'OCH
Bioéthique et élections présidentielles 2012
Trisomie 21 : un enjeu éthique Quelle urgence pour les politiques ? ( Les Amis d'éléonore )
CCNE - Lettre aux candidats à la présidentielle de la république Française
Avis du CCNE (Conseil Consultatif National d' Ethique) concernant 
        l' utilisation des cellules souches issues du sang de cordon ...
Trisomie 21 "Il est encore temps !  Lettres 77 de la Fondation " Jérome Lejeune " de mars 2012 
L'assistance médicale à la procréation (AMP) : en quoi consiste-t-elle ? 
Trisomie 21: des raisons d' espérer.... 
Mur de rires ....
Le Professeur Jérome Lejeune et la Trisomie 21...
L'embryon humain ne peut être considéré comme un simple matériau de recherche 
Quand l'embryon humain est en jeu...
couper le cordon... et le stocker
Le sang de cordon une réponse éthique - Retour sur le "BB médicament"
l' Espérance du Sang de cordon pour la recherche de demain.
FIV: vers un eugénisme "naturel"  !
Sélect°, sélection, Sélection, SELECTION…
Bioéthique : vers un eugénisme d'État ?
Quand le mépris du droit à la vie des nouveau-nés nous oriente vers une
                       " légitimisation de l'infanticide "



.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

En musique...

Découvrez la playlist Blogspot avec Serge Reggiani